Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Palissy le Ven 8 Mai 2015 - 16:36

Salut confraternel à la grande confrérie marcopoliste de ce superforum.
Enregistré depuis quinze jours, je n'avais pas trouvé le temps de me présenter.

J'ai bien noté que vous aimiez les histoires et les photos.
Alors, je me lance...
Silence... Moteur... Ça tourne... Action !...

Je suis "né" sur la banquette d'un Combi VW à l'époque où Brit – au hasard – et ses contemporains vagissaient dans leur couffin sur la banquette arrière de la 4L familiale.

Elle s'appelait Fiona. Elle nous avait invités, moi et mon sac à dos, à bord de son VW. Je comptais rallier l'île de Wight. Elle faisait route vers l'Écosse.
Je n'entendis ni Dylan, ni les Who ni, hélas, King Crimson mais vécus un inoubliable Summer of love sur les rives du Loch Lynnhe. La vie était douce. L'herbe aussi...

Je ne revis jamais Fiona. Je n'ai même plus souvenir des traits de son visage. Mais ce qui est resté gravé dans ma mémoire, c'est son combi. Il ressemblait tout à fait à ça...


J'ai continué de voyager plusieurs années le pouce en l'air. Le dénuement de mes moyens était largement compensé par le nombre, la richesse et même l'originalité des rencontres. C'était une époque vraiment, heu... formidable !

J'avais 26 ans quand – inimaginable aujourd'hui, hein ? – je passai mon permis. Je rêvais toujours de Combi mais je partageais ma vie avec femme et enfant et je n'avais pas un rond en poche.
Toutefois, l'envie de voyager nous habitait. On finit donc par casser notre tirelire pour acheter une caisse. Un break 404 Peugeot diesel. Comme celui-ci...


Et pour nous donner un toit, l'essentiel de nos économies passa dans l'achat d'une tente pneumatique Igloo (2mx2mx2m), dressable en cinq minutes, ultra résistante même aux tempêtes (vécu !). Visible ici avec son auvent.


Le matos trouvait place dans deux cantines métalliques sur la galerie de la 404 dont j'avais revêtu les vitres d'un film utilisé dans le bâtiment (Solar X). C'était efficace et « Super class » comme on disait alors. En route, notre gamine couchait sur le siège avant, nous à l'arrière. On cuisinait au cul de la bagnole... L'aventure, les cheveux dans le vent...

Hélas, la Peugeot acheva sa vie contre le muret d'un pré, en Irlande. Le mécano du coin utilisait la route comme atelier à ciel ouvert. Au premier virage, le cambouis + le crachin du Donegal eurent raison de la trajectoire de la 404. Braquage et contre-braquage ne furent qu'illusion. Il fallut laisser l'épave sur place. Le (fameux) moteur Indenor, lui, fit le bonheur d'un pêcheur de homards voisin qui en arma sa barque. 35 ans plus tard, il tourne toujours (le moteur...).

Il fallait donc trouver un remplaçant à notre break. Si possible plus grand. Le Combi VW demeurait trop cher et le J7 Peugeot pas assez « van ». Mais nous venions d'entrer dans les années '80 et une mirifique plaquette en quadrichromie vint raviver mon rêve de combi.

Ce fantasme de van s'appelait La Méridienne. Le concept était signé Chausson avec la complicité du designer Marc Held. Un petit millier de ces vans furent construits sur la base du tout nouveau Trafic Renault d'alors. Peut-être certains d'entre vous s'en souviennent-ils...








(1980... C'est confondant n'est-ce pas... Du coup, on comprend où tout ça m'a mené.)

On s'en doute, le prix d'une petite merveille de la sorte était lui aussi brillamment « dezigné ». Pas pour nous ! En revanche, le New Trafic des Eighties nous avait tapé dans l’œil. Le vendeur eut la bonne idée de nous faire essayer un modèle vitré. Décisive initiative.

Jamais, depuis, je n'ai compris comment on pouvait vivre confiné dans un fourgon tôlé. La vue panoramique sur 360° dont nous bénéficions était de nature à rassurer le pire des claustrophobes.

Ceux qui ont vécu quatre jours consécutifs de tempête sur un surplomb face à l'océan aussi magnifique que déchaîné  – qui plus est avec enfant – me comprendront. Tout comme ceux qui ont joui du plaisir de se réveiller cerné par les sommets enneigés des Alpes suisses ou les futaies d'olivier sauvage et de chêne-liège de la sierra de Grazalema. Entre autres merveilles. (Mais bon, je partage mon vécu, hein, je ne donne pas de leçon. Chacun fait comme il lui plaît.)

Ce fut donc notre premier « Crédit à la consommation » : un Trafic diesel (T800) tout neuf, tout vitré, 3 places, quatre vitesses, que j'entrepris d'aménager pour trois. À l'époque bricoleur néophyte, je fis une maquette grandeur nature en contreplaqué. À tel point convaincante qu'elle demeura en place une bonne douzaine d'années.




Notre compagnonnage dura plus de vingt ans. Bien que vaillant notre T800, accusait son âge. Le troisième millénaire était déjà bien entamé. L'occasion (c'est le mot) s'offrit à nous : un combi Renault Master 2,2 DCI, 9 places, 9 700 km, la clim, plus 2 ans de garantie, au 2/3 de sa valeur. Je pris d'assaut le bureau du banquier de mon village.

Avec la vente du Trafic, j'aménageai le Master en 3 places couchage. Rien de particulier sinon : vue panoramique sur 360° toujours, 100 litres d'eau (mais pompe à pied : « On laisse pas couler le robinet ! ») et surtout un chauffage stationnaire Eberspächer Airtronic. Cet équipement n'était pas un luxe ; il allait totalement métamorphoser notre pratique en nous permettant de partir à tout moment de l'année.



L'autre équipement qui devait encore optimiser notre façon de voyager, fut le GPS qui nous amena à explorer de plus en plus de villes. Aujourd'hui nous séjournons en milieu urbain dans plus de la moitié des cas. Notre fourgon est discret. Aucun signe extérieur particulier (hormis la grille du frigo). Personne ne prête attention à nous...

Voilà. Aujourd'hui, pour toutes les Fiona du monde, j'ai largement dépassé la D.L.U.O. La famille s'est agrandie de deux jumelles qui ont envie de partir en voyage avec leurs grands-parents (et vice-versa). S'est donc posé à nous le problème classique : comment passer de trois à quatre – voire 5 si un petit frère se pointe – voyageurs ? Certes, la carte grise du combi Master compte 9 places, mais l'aménagement pour cinq (sécurité, confort, couchage) exigeait que je convoque mes neurones en assemblée générale.



Et c'est ainsi que – contre toute vraisemblance historique – la route de Palissy (le ci-devant moi-même) croisa celle de Marco Polo (celui que tous vous connaissez)...

Ou ? quand ? Comment ? Pourquoi ?... Ce sera l'objet du second épisode.
D'ici là, bonsoir la compagnie...

PS - En espérant ne pas avoir été trop long...

Crédit photo : les sept premières images ont été récupérées sur internet. Les autres sont perso.


Dernière édition par Palissy le Ven 8 Mai 2015 - 18:07, édité 2 fois
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Moutzli le Ven 8 Mai 2015 - 16:50

Soit le bienvenu, cheers
Superbe présentation
attends avec impatience l'épisode 2
avatar
Moutzli

Modèle : Viano MP, 2005, Bleu Jaspin
Motorisation : 2.2 CDI BA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  pict le Ven 8 Mai 2015 - 17:43

une belle histoire !!! Smile
vivement le prochaine épisode de cette saison 1 ! Very Happy
avatar
pict

Modèle : Ex Vito Marco Polo 112 cdi 2002 gris métal

actuellement Viano Marco Polo 2014 gris silex V6 3.0



http://pict.aminus3.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Bro Alré le Ven 8 Mai 2015 - 22:30

Bienvenu Palissy
Très belle présentation
       Ça rappelle des souvenirs quand j'étais gamins et qu'on partait en vacances en Simca 1300 break 7 places avec la tente 6 places (et oui, 5 gosses dans une chambre, les parents dans l'autre) les affaires sur le toit.

       La voiture ressemblait un peu au véhicule qui traverse le Pays surcharger. A l'époque, la gendarmerie etait un peu moins regardante Wink
avatar
Bro Alré

Modèle : Viano Marco polo
Motorisation : 2.2 CDI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  vboys74 le Ven 8 Mai 2015 - 23:56

Hello.

Ça c'est une présentation tip - top! Merci à toi et bienvenue! hips

Seb
avatar
vboys74

Modèle : Pourquoi le MP 4x4 V6 224cv n'existe pas???
Motorisation : 2.2 CDI 163CV 4-Matic 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Felipe_issy le Sam 9 Mai 2015 - 0:44

De beaux souvenirs joliment racontés... Merci pour le partage et bienvenue! Wink
avatar
Felipe_issy

Modèle : Viano Marco Polo 2011
Motorisation : CDI 2.2 163CV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Drakkar le Sam 9 Mai 2015 - 1:16

Bonjour ,

Très sympatique présentation comme on aimerai en voir plus souvent sur le forum.

(Vécu ,humour ,photos ,etc.....)

Bienvenue sur le Forum.

Drakkar










(__/)  
(='.'=)
(")_(")
avatar
Drakkar

Modèle : Viano Marco Polo , Rouge Hibiscus
Motorisation : CDI 2,2 163 cv BVM6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  les simpsons le Sam 9 Mai 2015 - 1:46

vivre Fiona et l'herbe douce ! I love you I love you  et le split  I love you I love you I love you
avatar
les simpsons

Modèle : celui qui choisira Marge! donc elle a choisi un viano gris silex !
Motorisation : bon quand il fait beau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  penkalet le Sam 9 Mai 2015 - 2:38

Bienvenue ici cheers

Géniale cette présentation I love you I love you

Déjà hâte de lire la suite !!
avatar
penkalet

Modèle : Viano Marco Polo V6 Beige Sanidine
Motorisation : V6 3.0 L CDI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  penkalette le Sam 9 Mai 2015 - 2:59

La suite, la suite, la suite !!!

Et surtout Welcome and bienvenue cheers



Ette flower
avatar
penkalette

Modèle : cf Penkalet !!


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  chmoux le Sam 9 Mai 2015 - 5:16

ça c'est de la présentation... LA GRANDE CLASSE !!!

Mais effectivement la suite va se faire attendre, mais pas trop j'espère...
avatar
chmoux

Modèle : Classe V MP 4matic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Bernard 29 le Sam 9 Mai 2015 - 5:58

Bienvenu Palissy

je crois qu'on as tous hâte de te lire Smile








 Inscriptions pour le SuperRasso 2018

Bernard.

Ma BAB à moi
avatar
Bernard 29

Modèle : viano MP argent adamentin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Scoubi-Doo le Sam 9 Mai 2015 - 9:25

Bienvenue, Palissy, et merci pour cette belle histoire
Non ce n'était pas trop long, et oui comme tous les autres j'ai hâte de lire la suite
Wight, Dylan, Santana... j'étais trop petit et sage... alors j'ai écouté le 33t jusqu'à son usure complète
Mais que les plus jeunes me pardonne... nous avons connu la plus belle époque de la civilisation occidentale
A bientôt

PS : le Périgord ?
c'est bien cette région si proche du camping du Château de Leychoisier, où nous avons le "super rasso" la semaine prochaine ?
alors... à la semaine prochaine ?
avatar
Scoubi-Doo

Modèle : Viano MP 2014 gris argent
Motorisation : V6 3.0 CDI

Revenir en haut Aller en bas

COMMENT MARCO POLO CROISA LA ROUTE DE PALISSY …

Message  Palissy le Sam 9 Mai 2015 - 19:32

Bonsoir à tous.
La seconde partie de ma présentation sera sans doute moins romanesque et plus « remue-méninges » car bêtement terre à terre : comment changer ma citrouille trois places en carrosse cinq places (route + couchage) ? Sans modifier le volume de la cellule et sans la baguette magique indispensable à la métamorphose.

Durant un an, j'ai tourné et retourné la question mille fois, cru mille fois avoir trouvé et mille fois jeté mes crobards à la corbeille. Je ne voulais pas plus grand, pas plus haut, pas moins discret ni moins routier que notre Master. La quadrature du cercle, en somme !

Je décidai donc de passer en revue l'existant. Et pour commencer, de revenir aux sources en partant du combi VW dont la carte maîtresse avait été le toit ouvrant et son aménagement signé Westfalia, Je me replongeai alors dans la brochure VW T5 California pour découvrir tout l'intérêt d'une banquette sur rail. Ça m'ouvrait des horizons.

J'appris aussi que Westfalia avait été rachetée par Mercedes-Benz et j'allai jeter un œil.
Là, je crus revivre la même scène qu'il y a 35 ans face à «  une luxueuse plaquette en quadrichromie » (voir épisode précédent.)



Cette fois-ci, le fantasme de van n'était pas la Méridenne de chez Chausson, mais le... Marco Polo de chez Mercedes-Benz ! Un truc, mais alors un truc... euh... extraordinaire ? Enchanteur ? Surnaturel ? Fantasmagorique ?... (ici, ajouter le superlatif de votre choix : …...............)



Dizaïné comme un jet Super Falcon de grand patron du CAC 40 mais, pas plus qu'en 1980, compatible avec mon train de vie. Même si, depuis cette date, je m'étais astreint à mettre, chaque mois, cent balles de côté pour, « mes vieux jours venus »,  acheter une ruine dans les Pyrénées voire une roulotte.

Mais le Palissy est curieux de nature. J'explorai le sujet. Avantages ? Inconvénients ? Qui du California ou du Marco Polo était le meilleur ?...
Et là, certains vont se dire : « Bingo »...
Ben, oui. Ce soir-là, Marco Polo a vraiment croisé la route de Palissy quand je suis tombé sur le MarcoPolo.superforum.fr.
Et je n'ai pas perdu une miette du magnifique comparatif « Calif vs MP » rédigé par Penkalet (Voir ici... )
Et les soir suivants, je me suis gavé des contributions de chacun. Je n'avais pas les moyens de me payer un Marco Polo mais chaque question était l'expression d'une réflexion, d'une problématique, dans lesquelles je me retrouvais.
Pour l'heure, mon problème était de trouver une solution pour mon Master. De semaine en semaine, le plan évolua : acheter une bonne occasion plutôt que retaper de l'ancien ? Et pourquoi pas du neuf ? Et si je montais le projet à partir d'un New Trafic avec un toit relevable ? Et est-ce qu'un Marco Polo d'occase... Non, toujours trop cher !
Finalement, au début de cette année, j'avais arrêté mon choix sur un élément décisif : la banquette-lit mobile sur rail parce qu'elle permettait de moduler l'espace. Un toit relevable sur base Trafic ou T5 (mais pas pour le Master. )
Ma sélection avait retenu trois aménageurs :
- 'Glénan' à Concarneau. Produit très bien conçu, mais la banquette est fixe, le fourgon n'est pas totalement vitré et cet aménageur n'accepte pas d'adaptation à la demande du client.
- CPVL (Réseau fourgon) propose une banquette mobile (Schnierle) et je pouvais fournir le Trafic vitré à aménager. Cete aménageur pouvait également aménager mon master « sur mesure »,
- Enfin, l'allemand Reimo qui m'avait vraiment tapé dans l’œil à cause notamment de sa banquette (Variotech) très bien faite, proposait son Triostyle sur base New Trafic .



Hélas, l'importateur en France ne proposait que du VW T5 et à refusé tout net de satisfaire ma demande de Trafic.
C'est alors que le Marco Polo Superforum s'est à nouveau révélé super-utile.

J'ai pris contact avec le mandataire allemand que beaucoup connaissent ici – Bjorn Scholz – qui m'a écouté et qui, trois jours plus tard, m'informait qu'il avait contacté Reimo et qu'il pouvait satisfaire ma demande.

Certains l'auront sans doute noté : ma réflexion avait sacrément évolué. Parti d'un projet d'adaptation de mon vieux Master, j'en étais à plancher sur un projet d'achat.

Les trois solutions envisagées dépassaient les 50 mille euros. Il m'allait falloir tirer un trait sur mes rêves de fermette montagnarde et, comme il y a 30 ans, puiser définitivement dans la tirelire !

Et c'est là qu'une nouvelle fois le hasard vint bousculer mes plans. De façon aussi heureuse que lorsque nous fîmes l'achat du Master.
Dans un mail, l'un de mes contacts me suggérais de jeter un œil sur deux de ses offres visibles sur le BC : un T5 California d'occasion et un Marco Polo tout neuf en déstockage.

La remise changeait totalement la perspective. Ce qui jusque là me semblait inaccessible se retrouvait quasiment au même niveau de prix que les trois projets évoqués plus haut.

Durant deux jours et deux nuits je n'ai lâché ni mon ordi ni ce forum. Rebattre toutes les cartes. Débusquer une éventuelle erreur. Aligner les avis, les qualités, les défauts, les chiffres. Il ne fallait pas attendre.

« Fouette cocher, Palissy filait à La Rochelle rencontrer Marco Polo... »
Ce fut le coup de foudre !...  
Mais je n'avais pas le choix. C'était à prendre ou à laisser. Heureusement rien dans l'équipement de ce modèle ne constituait un obstacle : Diesel 2.2 CDI Blue Efficiency - Boîte auto 5 – Chauffage stationnaire. Bon, je me serais bien passé des belles jantes au profit du bluetooth. La couleur noire convenait parfaitement avec notre exigence de discrétion...

C'en était fini de trente ans d'économies ; je signais illico un chèque d'acompte.
(Là, vous les Marcopolistes de ce forum, vous portez une sacrée responsabilité !...) Laughing  Laughing

Je fis bien car dans les heures qui suivirent plusieurs acheteurs potentiels se firent connaître.
Voici ce qui sera sans doute mon dernier « camping-car »  (J'adore ce terme quand je vois, se multipliant sur nos routes et dans le paysage, ces avatars de nos aspirations d'aventure et de liberté...)



Désormais Palissy et Marco Polo vont tracer la route ensemble. Je dois prendre possession du MP cette semaine.
Ce sera l'objet du troisième et dernier volet de cette présentation.
Laquelle sera courte car le MP, vous connaissez déjà, en long en large et en aventures.


PS - Je ne pouvais exprimer ma reconnaissance à ce forum et à ses membres autrement qu'en mettant du mien dans cette présentation.
De façon la plus sincère possible.
Portez-vous bien.
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Bro Alré le Sam 9 Mai 2015 - 22:23

Excellente synthèse de ce que, je pense, plusieurs membres du forum se sont posés comme question au moment du choix et des options lors de l'achat de leur BaB. Question Idea cheers
Très beau véhicule, belle couleur, belles jantes. Profite bien de ton retour dans le Périgord et comme ils disaient à la télé: " La suite au prochain épisode!".

avatar
Bro Alré

Modèle : Viano Marco polo
Motorisation : 2.2 CDI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  brit le Dim 10 Mai 2015 - 0:32

Belle présentation maestro ! prie
T'as qu'as v'nir nous le montrer à Bonnac ce vouikende !!! cheers








Comment mettre des photos !!!

"Always look on the bright side of life !"
avatar
brit

Modèle : Opel Vivaro Van Mania
Motorisation : 2.0 CDTI 114

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  gki62 le Dim 10 Mai 2015 - 5:22

Très belles présentations et bienvenue à toi.......
avatar
gki62

Modèle : MP 3.0 2013 Brun Dolomite
Motorisation : MP 3.0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  pict le Dim 10 Mai 2015 - 10:57

Merci pour cette saison 2 de tes aventures picaresques ! Very Happy
... bien que déjà possesseur d'un MP qui commence a être quelque peu "oldtimer" avec un compteur qui n'arrête pas de tourner, je commence à me poser les mêmes questions que toi au moment du choix décisif car il est vrai que les tarifs pratiqués laissent quelque peu hésitant au moment d' hypothèquer le projet de fermette montagnarde ou le petit logis ardéchois ... Question
bonne route dans ce nouveau carrosse ! cheers
avatar
pict

Modèle : Ex Vito Marco Polo 112 cdi 2002 gris métal

actuellement Viano Marco Polo 2014 gris silex V6 3.0



http://pict.aminus3.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Falia le Dim 10 Mai 2015 - 11:48

Encore une présentation qui m'a régalée...! Un déroulé de vécu très bien raconté, vraiment sympa ! Merci et bienvenue donc !
avatar
Falia

Modèle : Viano MarcoPolo V6 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  bouilledeouf le Dim 10 Mai 2015 - 12:03

avatar
bouilledeouf

Modèle : viano marco polo
Motorisation : 2.2 cdi 150ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  penkalet le Dim 10 Mai 2015 - 13:12

cheers

Je me réjouis d'avance de lire tes voyages et autres aventures à bord de ton magnifique Marco Polo sunny



I love you I love you
avatar
penkalet

Modèle : Viano Marco Polo V6 Beige Sanidine
Motorisation : V6 3.0 L CDI

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Palissy... (Suite 3 & Fin)

Message  Palissy le Lun 6 Juil 2015 - 16:51

Bonjour à tous,

Deux moi bientôt se sont écoulés depuis le second post de ma présentation dans lequel j'annonçais la livraison de not' roulott' pour l'Ascension. C'est vrai qu'il fallait "monter" à La Rochelle. Et devinez comment on fait pour rejoindre l'endroit quand on perche entre Lot et Dordogne ?... Ben oui, on prend le...



Pour tout vous dire, la chose fut une authentique expérience, parce que je n'avais pas repris « le dur » depuis... mon service militaire. (Je veux dire, le "train", le vrai, pas le TGV). J'avais oublié sa lenteur : Bergerac 8:34 / La Rochelle 13:00...

Evil or Very Mad

… et la douce somnolence du [takatoukoum-takatoukoum-takatoukoum-takatakatakataka... (passage d'aiguillage)... toukoum] ad lib.
J'arrête là l'évocation sonore de ce voyage dont le prix du billet (60 euros) m'offrait en prime... une heure d'attente à Bordeaux-Saint-Jean !

Sleep

M'enfin, quand je pris place derrière le volant du Marco Polo mon impatience agacée s'envola comme par miracle.

Alors, cette BàB ?...

Pour mémoire, redisons qu'il s'agit d'un des derniers MP, déstockés par RF pour faire de la place au MP New Generation. Je l'ai donc pris comme on me le proposait, ne pouvant plus rien changer ni de sa couleur, de son équipement :



Boite automatique ; chauffage stationnaire au gas-oil ; Parktronic Av/Ar ; Peinture métallisée, rainsensor, rétros extérieurs rabattables automatiquement, rétro intérieur jour/nuit (Pack) ; jantes alu 17 ; roue de secours ; prise 13 pôles ; filtre à gas-oil décanteur d'eau ; prise audio auxiliaire dans boite à gant ; plancher pont de bateau... Pouvais-je me plaindre ? Je vous le demande.
Une chose, une seule, m'embêtait. C'est ça :



Je n'avais aucune idée de la façon dont il fallait conduire avec une boîte auto. D'abord, une majorité de Français n'en disent que du mal. (Et pire, même !) Et en surfant sur les forums j'avais découvert que même les "Pour" avaient des avis divergents ; du genre : « Arrêté à un feu rouge, dois-je rester sur D ? » « –Non,  repasse sur N ! » ; « – Pas du tout, reviens sur P parce qu'à cause du trucmuche, ça évitera de griller le shbinz ... » (- Je vous le restitue texto !)

confused

En fait, un tour du quartier avec le vendeur et la lecture des 3 lignes essentielles dans le manuel de bord ont suffi. Depuis, la conduite avec une boîte auto, c'est du bonheur à l'état pur !!! À se demander pourquoi on s'emm...de autant dans les auto-écoles à perdre tout ce temps pour apprendre à passer les vitesses, démarrage en côte et autre créneau. (Pour justifier les tarifs exorbitants? Non !...)

albino

Depuis, au volant, je suis comme un pacha : cool... D'autant plus relax que j'ai découvert l'autre merveille qui va avec la BA : le régulateur ! Je le répète, que du bonheur. Je délègue à la machine qui drive tout ça avec une précision que je n'ai jamais atteinte, moi qui me vantais, comme d'autres, de « savoir conduire »...

Et l'aménagement me direz-vous ?

Ben, j'émets les mêmes critiques que la plupart d'entre vous : le plastoc (je dis bien "toc"... et un tiroir rayé dès la première installation de la table !) Le tissu de l'habillage salissant et surtout le gâchis d'espace (moi qui dans mes aménagements faisait la chasse au moindre cm3 à optimiser !). Avec toute la place perdue, on aurait pu augmenter la réserve d'eau propre. À ce sujet, je n'ai pas compris pourquoi eau usée et eau propre sont équivalentes. 20 litres d'eau usée aurait suffi (on peut vidanger tous les jours, c'est facile) et ça aurait permis une bonne quinzaine de litres d'eau propre supplémentaires.

La banquette

En fait mon seul reproche concerne la banquette, élément essentiel de la modularité de l'espace avec les sièges pivotants et le toit relevable. Elle est lourde, pas vraiment facile à avancer ni à reculer, et lente à la mise en œuvre du fait de sa motorisation électrique (et pas sans aléas techniques !) Je ne parle même pas de la phase "dégonflage" (je n'ai pas encore compris l'apport réel du "gonflage" de cette banquette dans le confort). Ce qui est sûr, c'est que les deux premiers soirs on a bien cru tomber en panne : on ne savait pas que la pompe s'arrêtait bien après le moteur d'inclinaison. On s'est dit « Ça y est, le truc est bloqué ! »

Twisted Evil

Je le redis : il existe des solutions manuelles tout aussi confortables (assise et couchage), facile à déplacer et vite mises en œuvre (couchage / route). Notamment la Variotech de chez Reimo. Alors pourquoi MB nous complique la vie par cette surenchère technologique ?

Côté couchage, le confort de cette banquette nous convient tout à fait. On a donc abandonné le projet d'y adjoindre un Therm-A-Rest (autogonflant).
Sinon, nous avions une inquiétude qui a été vite balayée : le volume de rangement disponible, bien moindre que sur notre vieux Master. On a trouvé la solution : faire la chasse à l'inutile ! Depuis plus de 35 ans, on baladait tellement de trucs qu'on les avait oubliés dans la soute. Donc on a été à l'essentiel. Et on s'en porte beaucoup mieux.

Au final, le Marco Polo, aussi c'est du bonheur absolu. Avec une vertu essentielle à nos yeux de vieux routards des seventies. Bien que relativement luxueux, le Marco Polo a un côté camping, plus proche de l'environnement et des gens. Presque au ras du sol, porte ouverte, on discute avec les passants, on partage un coup de rouge ou un café, ce dont même le Master nous avait finalement écartés.

king  queen

En plus, le Marco Polo me sert de rédaction mobile pour mes activités de « tintin-reporter » - Faire une interview dans le "salon". Pour les invités, c'est la classe !



Premiers aménagements

Les housses – Intérieur salissant, c'est ce qui nous a tout de suite frappés : traces de doigts des gamines au plafond, proximité des banquettes avec le plan de cuisson... Les housses ont été notre premier achat complémentaire chez NB – On a sacrifié le look au bénéfice d'une toile résistante et confortable.





Remarque : depuis cette photo, on a viré les tapis. Nids à saletés. Le pont "de bateau" se nettoie plus facilement. Et dans les cas graves, on met simplement une serpillère.

Indispensables crochets – Je vous fais pas un dessin, on est toujours en train de chercher où accrocher une serviette, son futal, un sac poubelle ou que sais-je... Des crochets solides et bien usinés trouvés un jour chez le Suédois ont fait l'affaire. Non pas vissés, mais collés au double-face extra-fort pour pouvoir les déplacer si nécessaire (et ça laisse moins de trace !)



Un rideau de séparation cabine / habitacle – Occultant, on l'utilise lorsqu'on dort "en ville". C'est plus discret que le grand rideau de cabine et ça signe moins notre présence. Un second est prévu pour cloisonner au niveau du montant arrière de la porte coulissante. (Post à venir)



Le Porta potti – Il a trouvé sa place sous l'évier.
L'échelle de mezzanine – Pas envie d'escalader les sièges pour rejoindre le couchage du haut. Mais où ranger l'échelle ? Idée : échelle de Zodiac qui a déjà fait l'objet d'un post > iCi <
L'auvent – Pour nous, c'est la solution tarp + 2 piquets télescopiques (94 € au Vieux Campeur)
Rangements du coffre – Une simplification que j'avais déjà opérée dans mon précédent fourgon, débarrassé de ses étagères et tiroirs pour les remplacer par des caisses empilables. Principe mis en œuvre sur le MP : 5 caisses organisent le volume disponible sous le couchage. > Plus d'info dans ce post <
Sur l'extension couchage – Une malle textile enduit (Cotenor – Au Vieux Campeur) qui contient rideau cabine, couchages, vêtements de nuit etc.) Le soir venu, elle est vidée, pliée à plat, rangée au pied du siège passager où elle se fait oublier.



Aménagements envisagés

Moustiquaires – Ceux qui, voyageant en Écose ou en Irlande, ont déjà vécu une rencontre avec les "midges" (moucherons microscules génétiquement proches du piranha) ne peuvent prendre l'affaire à la rigolade ! On va donc faire poser ces barrières (... dont on connaît aussi les limites !)

Améliorations prévues
On trouve que le MP se suffit largement à lui-même. Donc on va éviter de l'encombrer (Avec les ans, mes pulsions de Géo Trouvetout se sont calmées). Il y a deux choses quand même que je voudrais améliorer :
L'autonomie – En eau (j'en ai parlé) mais aussi et surtout électrique. Je suis donc attentivement les discussions sur une (viiite !) seconde batterie auxiliaire et, éventuellement, sur l'apport du solaire.
La "connectivité" (si j'ose dire) du MP – C'est pas parce qu'on pratique le fourgoning sauvage qu'on doit rester coupé du monde. Je suis donc aussi attentivement ce fil > iCi < sur un dispositif qui permettrait d'améliorer les liaisons avec le mobile.

Au final, notre MP – je confirme – c'est du bonheur sur quatre roues. La première chose qu'on a faite, dès mon retour de La Rochelle, c'est d'y déboucher une bonne quille. Quant aux gamines – à cause de qui cette décision d'achat avait été prise – elles ont immédiatement adopté ce qui sera leur BàB à elles aussi !



Voili, voilou, vous savez tout...
Désormais, « y a plus qu'à »...

Portez-vous bien !
sunny
Palissy


Dernière édition par Palissy le Mar 7 Juil 2015 - 7:07, édité 3 fois
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Falia le Mar 7 Juil 2015 - 2:01

cheers cheers cheers

Toujours aussi sympa tes textes !!! Je ne sais pas pourquoi mais je m'y retrouve.....

J'attends le sujet sur les caisses du coffre avec impatience.....et à propos du rideau séparateur avant, t'aurais pas une photo de ton système d'accroche ( scratch sur les côtés ? Accroché aux poignées comment ?) et éventuellement les mesures/patron ?
Merci !

Concernant les moustiquaires, regarde mon système, facile à faire, confortable à l'utilisation et beaucoup moins cher !

Bonne route en tout cas à toi et tes proches et au plaisir ...
avatar
Falia

Modèle : Viano MarcoPolo V6 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Palissy le Mar 7 Juil 2015 - 3:22

Bonjour Falia et merci,

- Concernant mes caisses de rangement : Je devrais mettre le post en ligne dans les heures qui viennent. > Voir ici ... ainsi que mon autre post plus bas dans le même fil... <
- Concernant le rideau séparateur. Ni scratch, ni aimant... Mais il est sur le bac de la couturière pour la finition. Dès que c'est fait, je poste fiche et photos.
- Concernant les moustiquaires : j'avais vu ton système effectivement. Et, effectivement, ceux de Westfalia ne sont pas donnés. Je n'ai plus guère l'énergie de bricoler. Donc je vais au plus simple avec le... moindre effort  Embarassed
et en même temps on a fait de choix budgétaires strictes. Les moustiquaires étaient donc dans les prévisions. Et le tarp plutôt qu'un auvent, notamment.

J'ai oublié de dire qu'on envisage une "Tente-annexe" pour des sorties à 4, au caractère plus "camping" (Les petites filles, le mauvais temps... Vu les pris pratiqués, je vais ressortir ma vieille Igloo (Voir >iCi<)  et l'adapter au Marco Polo. Ça ne devrait pas poser de difficulté particulière.

Une dernière chose, je posterai également une liste du "matériel de bord"

Portez-vous bien !
sunny
Palissy


Dernière édition par Palissy le Sam 18 Juil 2015 - 12:32, édité 2 fois
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  GENERATIONFUN le Mar 7 Juil 2015 - 3:41

Plein de bonnes choses dans ce poste.
Je retiens la nécessité de moustiquaires pour l'Irlande.
J'y vais cet été et n'avais pas pensé à cette contrainte et donc au besoin de s'en prémunir.








Famille heureuse - Viano arrivé à la maison cheers cheers
avatar
GENERATIONFUN

Modèle : Marco Polo 2010 - V6
Force III



Motorisation : V6 - 3.0 CDI

Revenir en haut Aller en bas

... Tu as dit Irlande ?...

Message  Palissy le Mar 7 Juil 2015 - 6:40

Bonjour et merci GénérationFun
Cool
Je n'aurai sans doute pas le temps de rédiger un long post illustré au sujet de l'Irlande qui est une destination que nous adorons (et où j'ai effectué plusieurs reportages de 1979 à 2004.)
Mais je peux en revanche répondre à tes questions, si tu en as...

sunny
Profitez bien de l'été,
Palissy
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Cloups2 le Sam 18 Juil 2015 - 11:12

Merci pour cette excellente présentation pleine de fraicheur
Ça éveil au voyage cheers
avatar
Cloups2

Modèle : Viano ambiente extra long
Motorisation : 3.0 Essence (V6 - 3,2l)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Palissy le Sam 18 Juil 2015 - 12:25

Bonjour Cloups2
... et merci.
C'est sympa !
sunny
Palissy
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  ZeRAR le Sam 18 Juil 2015 - 14:05

Cher Palissy,

Vous lire est une bouée d’air frais , de soleil, de convivialité , de réalisme , de sens critique mais aussi du retour à l'essentiel . Car votre engin luxueux ne sert qu'à coller au plus près du terrain , au contact des " indigènes " .
Bravo ! Je vous envie , sans jalousie , car comme disait Marcel Bigeard à André Pousse , deux speci-men , " j'ai d’ l’argent et je vis comme un con !".
Vos reportages talentueux sont une démonstration de l ’ Art de vivre .
Tous mes voeux vous accompagnent .......... sans oublier ceux qui vous suivent .
Longue route , mais , ménagez vos vitres avant électriques !
avatar
ZeRAR

Modèle : Mercedès Viano Fun 2,2 année 2006 , 80000 km .


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Palissy le Sam 18 Juil 2015 - 15:17

Ben dis donc !!!
Embarassed Embarassed Embarassed
Dès lundi, chus bon pour le phlébologue !!!
Nan, je blaaague !
clown
Je serais vach..ment hypocrite si je ne convenais pas qu'à moi aussi les compliments font plaisir.
Et la justesse de ton propos.

Car de plus en plus, et notamment sur les résoçocio, (et même chez les "camping-caristes") l'agressivité est de mise.
Les discours d'exclusion, voire de haine, prospèrent.
"L'Autre" devient un danger...

Jusqu'ici, je me tenais à l'écart des forums.
Mais celui-ci est particulier. Utile et sympa. Humainement riche.
Respectueux.
(Il faut en remercier ses animateurs.)
Very Happy
Chus pas mystique. Chus pas perché. Chus pas embrigadé non plus.
Mais j'ai décidé il y a longtemps de militer pour le respect des différences, pour la fraternité, pour le partage et la liberté.

Pour nous (ma femme, mes gosses et moi), le voyage ne peut pas se concevoir autrement.
Or, je vois quand même de + en + de gens prétendre voyager tout en se barricadant.
Dans leur camping-car et dans leur tête !

Voili, voilou,
J'espère qu'un jour nous aurons l'occasion de  hips
Tu amènes le Maroilles, j'apporterai un bon Cahors de derrière les collines !
sunny
Palissy
avatar
Palissy

Modèle : Viano M P
"Dernière collection" 2014
Noir obsidienne
Motorisation : 2.2 CDI - Boîte auto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Marco Polo parvint à croiser la route de Palissy...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum